Actualités


L’ASSE présentera cinq candidats à la Municipalité

La saison des élections approche. Entre la fin de l’hiver et le début du printemps prochains, Saint-Sulpice va renouveler, comme tous les cinq ans, ses autorités exécutives et législatives. Dans cette perspective, l’Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) a tenu le mercredi 11 novembre une Assemblée générale extraordinaire pour déterminer quels candidats elle allait présenter à la Municipalité.

Il s’est agi d’une première. Lors des élections de 2016, l’ASSE tout juste créée avait hérité d’une partie de l’ancien exécutif rejointe par le président du Conseil communal. Cette fois, elle a elle-même choisi ses candidats à l’issue d’une procédure en trois temps : appel à candidatures, entretien avec les candidats et, enfin, élection par l’ensemble des membres de l’association.

Lire la suite

Quel taux d’imposition ? Un débat inachevé

Saint-Sulpice gardera-t-elle en 2021 le taux d’imposition de 55.0 qu’elle connaît depuis 2013 ? Ou acceptera-t-elle la proposition de sa Municipalité de l’élever de deux points pour le porter à 57.0 ?

Mercredi 28 octobre 2020, à l’issue d’un débat compliqué, son Conseil communal a accepté un amendement demandant la reconduction du taux actuel avant de refuser le préavis le comprenant. Devant cette contradiction, l’exécutif a demandé aux autorités cantonales, et obtenu, la prolongation du délai imparti pour adopter l’arrêté d’imposition. Pour respecter la nouvelle échéance, fixée au 16 novembre 2020, l’organe délibérant devra se réunir en séance extraordinaire.

Lire la suite

St-Sulpice Contact : une aide bienvenue en période de coronavirus

St-Sulpice Contact est un réseau d’entraide destiné à soutenir les Serpelious les plus vulnérables pendant l’épidémie de coronavirus.

Cette initiative privée, menée en collaboration avec la Municipalité de St-Sulpice, est l’oeuvre d’un groupe de volontaires désireux d’apporter leur aide pendant leur temps libre aux habitants ne pouvant ou ne souhaitant plus sortir de chez eux, qu’ils soient placés en quarantaine ou qu’ils fassent partie des personnes dites à risque. Différents services, tels que l’achat de courses en magasin, la promenade du chien ou les visites en pharmacie, sont ainsi proposés aux habitants n’ayant pas la possibilité d’obtenir de l’aide dans leur entourage direct (famille, amis, voisins).

Lire la suite