Les élections communales 2021 ont pris fin avec l'élection d'Etienne Dubuis, de l'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE), à la syndicature. Lors de l'entre-deux-tours, les cinq candidat·e·s de l'ASSE à l'exécutif, dont quatre déjà élu·e·s, s'étaient accordé·e·s à l'unanimité sur son nom, un choix validé peu après par une Assemblée générale extraordinaire. Il restait cependant une inconnue : l'élu des Serpelious de Centre-Droite (SCD) au 2e tour, René Piller, était susceptible de rebattre les cartes, puisque, comme tout municipal, il était en droit de postuler à la fonction. Il n'en a rien été. Le 6 avril à midi, l'administration communale pouvait annoncer Lire la suite
L'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) n'est pas parvenue à placer sa cinquième candidate lors du 2e tour des élections à la Municipalité. Roxane Berner, créditée de 528 voix (46,07% des suffrages), s'est inclinée devant son adversaire des Serpelious de Centre-Droite (SCD) René Piller, qui en a obtenu 593 (51,75%). Avec quatre ASSE et un SCD, l'exécutif de la commune retrouvera dès le 1er juillet la composition qui avait été la sienne à l'issue des élections de 2016. L'arrivée du Parti libéral-radical et des Verts sur la scène politique locale n'y a rien changé. Lire la suite
L'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) présente donc au 2e tour des élections à la Municipalité son unique candidate malheureuse du 1e tour, Roxane Berner, dans l'espoir qu'elle rejoindra à l'exécutif ses quatre colistières et colistier déjà élu·e·s. Elle s'y est décidée en assemblée générale extraordinaire à l'issue d'un débat nourri sur la pertinence d'occuper tous les sièges d'une Municipalité ou d'en laisser un à un autre parti. Au terme d'un long échange, au cours duquel les principaux arguments pour et contre ont été présentés, le vote s'est révélé net et sans appel. Lire la suite
Roxane Berner a récolté plus de 48% des suffrages lors du 1er tour des élections à la Municipalité de Saint-Sulpice. Un excellent score qui ne lui a tout juste pas permis d'obtenir le siège qu'elle briguait mais a convaincu l'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) de la représenter au 2e tour. Cette décision, prise à la quasi unanimité lors d'une assemblée générale extraordinaire, a été également motivée par les grandes qualités personnelles de la candidate et par la conviction qu'elle formerait une équipe soudée avec ses quatre colistiers déjà élus. Deux atouts précieux pour la commune. Interview découverte. Lire la suite
L'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) tient à exprimer sa reconnaissance envers les très nombreux Serpelious qui ont voté pour ses candidats à la Municipalité et au Conseil communal. Elle y voit une récompense pour les efforts que ses membres ont accomplis pendant la législature et durant la campagne. Mais elle y trouve aussi, et surtout, une large reconnaissance de sa démarche : celle d'une liste d'entente émancipée des carcans idéologiques et soucieuse des seuls intérêts de la commune. Lire la suite
Pour tout candidat à une fonction politique, une campagne électorale a deux vocations : la première, la plus évidente, est de se présenter aux électeurs ; la seconde, tout aussi importante, est de les écouter. Malgré les restrictions imposées par le covid, celle de cette année n'a pas dérogé à la règle. Que ce soit en présentiel, en visioconférence ou par téléphone, les candidats de l'ASSE ont multiplié les contacts avec les Serpelious ces dernières semaines pour mieux connaître leurs préoccupations. Lire la suite
La campagne électorale en cours permet à l'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) de se projeter dans l'avenir et de présenter ses projets. Elle lui offre aussi l'occasion de revenir sur la législature qui s'achève et de dresser son bilan. Qu'a-t-elle réalisé pendant les cinq ans où elle a occupé quatre, puis trois sièges sur cinq à la Municipalité et 36 sièges sur 60 au Conseil communal ? Retour sur ses principales réalisations dans trois domaines clés : l'économie, le social et l'environnement. Lire la suite
Un municipal sortant de l'ASSE ne se représente pas en raison du « tournant à gauche pris par ce parti » : faux. « L'ASSE va de l'extrême gauche à l'extrême droite » : encore faux. « L'ASSE veut augmenter les impôts de huit points » : toujours faux. Depuis le début de la campagne électorale, les contrevérités pleuvent sur l'Association Saint-Sulpice Ensemble. Certaines sont même soigneusement répétées pour s'imposer malgré leur manque de fondement. Las ! Nous sommes loin des échanges salutaires d'arguments et de la confrontation bienvenue des opinions que la période est censée favoriser. Nous avons affaire Lire la suite
Des propos mensongers sur Internet. Un panneau mis en pièces. Des affiches arrachées. Une autre taguée de mots insultants. La campagne pour les élections communales a valu ces dernières semaines à l'Association Saint-Sulpice Ensemble (ASSE) de subir divers accès d'agressivité. Rien d'étonnant à cela : en politique comme sur d'autres terrains, la compétition installe un climat particulier, qui exacerbe les passions, aiguise les colères, transforme les caractères. Mais il est indispensable de s'en distancier, tant il est vrai que le principal enjeu n'est pas de vaincre « l'adversaire » mais de rester intègre. Comment ? En pratiquant quatre refus. Lire la suite